dimanche 15 janvier 2012

ETAPE A MILOS :


Sur les pas de la Vénus dans cette île d'origine
volcanique connue pour ses minéraux



Au départ de Crète (d'Heraklion ou de Sitia) lorsque l'on dispose de temps, il est tout à fait possible d'envisager de se rendre pour quelques jours sur l'île de Milos. Cette étape est située sur la route maritime Rhodes - le Pirée (voir descriptif Santorin pour l'organisation ferry). La durée du trajet depuis Heraklion varie de 8 à 9 h. Les jours, horaires et prix sont à consulter sur le site d'Anek lines.



L'arrivée à Milos s'effectue au port d'Adamas construit dans la première moitié du XIXe siècle par des réfugiés crétois sfakiotes. Nous vous conseillons cette ville comme lieu de séjour notamment si vous souhaitez emprunter les bus locaux pour effectuer vos visites. En saison touristique les liaisons sont relativement nombreuses et fréquentes pour desservir les principaux points touristiques de l'île. C'est également d'Adamas que partent la plupart des excursions en bateau.


Pour trouver à vous loger: pas de problème. A l'arrivée des bateaux les propriétaires de logements sont là pour vous faire des propositions et attendent à gauche de l'Office de Tourisme. Prêtez une attention toute particulière à la distance entre votre hébergement et la station principale de bus qui est à deux pas du port. Pensez également à négocier les tarifs si vous restez plusieurs jours au même endroit.

Pour en savoir plus :

samedi 14 janvier 2012

RANDO ET VISITE A MILOS : TRIPITI – KLIMA – PLAKA


Synonymes et autres transcriptions : Milo ; Melos ; Trypiti

Situation : dans les Cyclades de l'ouest ; accessible en avion depuis Athènes, en ferry du Pirée ou de Crète. Des liaisons maritimes sont également possibles à partir d'autres îles notamment en période touristique.

Accès : en saison, les bus desservent toutes les villes présentant un intérêt particulier avec une fréquence correcte. Au départ d'Adamas qui est effectivement, le lieu de séjour le plus pratique pour ceux qui veulent utiliser les transports en commun, vous devez prendre le bus pour Tripiti. Nous vous conseillons de ne pas descendre à l'arrêt catacombes à l'entrée du village en venant de Plaka mais de vous arrêter sur la place de Tripiti d'où vous débuterez les balades. 

Altitudes : Tripiti 140 m ; catacombes 60 m ; Klima au niveau de la mer ; Profitis Ilias 120 m ; Plaka 170 m ; Kastro 230 m. 

Durée du parcours : environ 2 h 30 (temps de pauses et de visites non compris).
Pour réaliser l'ensemble du circuit pédestre et aussi apprécier les différentes et nombreuses choses à voir et à découvrir, compter la journée avec les trajets en bus.

Observations : randonnée facile mais avec peu d'ombre – découvertes très variées (géologie, archéologie, moulins, église et chapelle rupestre, village traditionnel, musées...) - baignade possible à Klima – nombreux points de vues. 
 

Approche / Descriptif : au départ de la place de Tripiti.
- arrêt de bus – moulins à vent de Tripiti – arrêt de bus (20 min)
en descendant du bus prendre vers l'est la petite route qui monte sur la crête ; les moulins sont d'ailleurs visibles. Certains d'entre eux sont aménagés pour des locations. Vues splendides sur toute la région proche.


 
- arrêt de bus – site de la Vénus de Milo – catacombes (20 min) 
après être revenu sur la place prendre à gauche la petite rue descendant dans le village, puis une ruelle (direction les catacombes) d'où l'on rejoint la route principale au niveau d'une petite église. Lorsque la route fait un grand virage à gauche, juste avant le parking et le chemin aménagé qui conduit au site des tombes souterraines, un petit crochet de quelques dizaines de mètres sur la piste à droite permet de découvrir au pied de murs antiques, le lieu où fut trouvée la Vénus de Milo actuellement au Louvre. Une copie de cette statue d'époque hellénistique est visible au musée archéologique de Milos à Plaka. 

Revenir ensuite sur l'itinéraire principal aménagé qui conduit aux catacombes. 

Visite des catacombes de Milos, également appelées de Tripiti. (½ h)
Creusées dans la roche volcanique, elles sont considérées, après celles de Rome comme les plus importantes de l'époque paléochrétienne. Le circuit souterrain est limité à une partie aménagée pour le tourisme.


- catacombes – village côtier de Klima (¼ h) 
en sortant des catacombes, derrière le kiosque, un portillon donne sur un sentier qui descend à la chapelle rupestre d'Agia Paraskevi. En continuant ensuite le sentier, on débouche sur la route à l'entrée de Klima. Ce petit port de pêche très typique est réputé pour ses fameux garages à bateaux colorés dont certains sont aujourd'hui aménagés et loués aux vacanciers.
- village côtier de Klima – ville et théâtre antique (20 min)
Pour remonter, on empruntera un escalier à droite de la chapelle de Klima. Il se poursuit par un sentier ascendant en direction de l'ancien théâtre édifié par les Romains sur les ruines de la ville antique hellénistique dont les fortifications sont visibles çà et là. En chemin, avec un peu d'attention, on peut observer des fossiles d'huitres et découvrir sur la droite le site aux colonnes.
- ville et théâtre antique – chapelle de Profitis Ilias (¼ h) 
Après la visite du théâtre, continuer à monter puis, emprunter la première piste à gauche pour grimper la colline où se trouve la chapelle du Prophète Elie. Point de vue magnifique. On notera que l'édifice religieux se trouve sur l'emplacement d'un temple antique dont on a utilisé certains éléments pour la construction de la chapelle.           
 

- chapelle de Profitis Ilias – village de Plaka (20 min)
 
Après être redescendu au pied de la colline, emprunter l'ancien chemin pavé qui monte sur Plaka. A l'entrée du village, prendre à gauche puis suivre les ruelles parallèles à la falaise pour rejoindre l'arrêt de bus situé sur une petite place au pied de la colline du Kastro.       




- village de Plaka – sommet du Kastro - arrêt de bus (40 min)
Les plus courageux pourront terminer par cette dernière ascension jusqu'au sommet du Kastro à travers les ruines de la citadelle vénitienne du XIIIe siècle. Une montée entrecoupée de points de vue et de visites d'édifices religieux et qui permet à son sommet d'avoir un panorama d'ensemble sur l'île.


A voir absolument : 
l'intérêt géologique de l'île ne peut se concrétiser que par une visite du musée de la mine à Adamas. Celui-ci présente, outre les particularités géologiques de l'île, son riche passé minier qui débuta à la préhistoire avec l'exploitation de l'obsidienne que l'on trouve ici en abondance. En effet, cette roche tant convoitée a été utilisée pour la fabrication d'outils et d'armes. Les archéologues ont trouvé de l'obsidienne de Milos sur d'autres îles et aussi sur le pourtour de l'Egée démontrant ainsi l'importance du commerce de cette roche volcanique vitrifiée à cette période.  

Ravitaillement :
commerces et tavernes à Adamas et Plaka ; alimentation générale et tavernes à Tripiti.    

Hébergement :
hôtels, locations et chambres à Adamas et Plaka ; locations à Tripiti ; hôtel avant d'arriver à Klima et locations sur le port.  

Sources :
Ministère grec de la culture et du Tourisme ; Municipalité de Milos ; D. KRUPA : Notes et comptes rendus de visites et de séjours à Milos.